Le plaisir sexuel, ne s’obtient pas uniquement par pénétration vaginale. En effet, la sodomie est également un moyen de jouir idéalement lors d’un rapport sexuel. Il se pratique aussi bien par les hétérosexuels que par ceux qui pratiquent l’homosexualité (les gays). D’ailleurs, cette pratique sexuelle est de plus en plus fréquente dans les films de porno (ass, blonde, etc.). Cependant, comme toutes pratiques sexuelles, la sodomie doit suivre des règles d’hygiène afin de ne pas créer des problèmes au point de perturber votre vie sexuelle. Comment se nettoyer avant d’avant du plaisir anal ? Découverte dans cet article. 

Faire un lavement anal

Avant de débuter une pénétration anale, il est toujours recommandé de faire un lavement anal en se servant de l’eau tiède. Ce procédé, permet d’éliminer tous risques de souillures causées par les matières fécales présentes à l’intérieur de l’ampoule rectale. Ainsi, vous pouvez vous munir d’une poire à lavement. Cette dernière est disponible dans les boutiques de vente de sex toys ou en pharmacie. Vous pouvez également vous servir d’une canule, à nettoyer après usage. Une autre façon de faire son lavement, est d’aller à la selle dans le but de vider la zone intestinale. En cas de difficulté pour la selle, prenez des laxatifs.

Prendre le préservatif

L’usage du préservatif, est conseillé pour deux raisons. La toute première, c’est pour éviter des infections urinaires. Effectivement, il est possible d’avoir ce genre d’infection lorsqu’il y a passage de pénétrations vaginales à la pénétration anale. Il peut y avoir un passage éventuel de colibacilles du côlon à la vessie. La seconde raison, c’est pour éviter les infections sexuellement transmissibles comme le VIH. 

Faire usage des lubrifiants

Contrairement au vagin, une lubrification anale n’est pas assurée pas la muqueuse anale. Du moins, cette lubrification n’est pas assez importante. Il faut donc un lubrifiant. Autrement, la pénétration sera difficile et des lésions peuvent survenir. Il est alors recommandé d’appliquer un lubrifiant fait avec de l’eau qui est efficace avec les préservatifs. Ce lubrifiant, doit être appliqué au cours des préliminaires et de la pénétration anale. Acheter du lubrifiant sur espritsensuel.fr

Exécuter une douce pénétration

Pas besoin de forcer lors d’un acte sexuel par l’anus. Faites juste des va-et-vient assez lents. En pénétrant de façon violente, vous risquez de créer des troubles au niveau des sphincters. Ces troubles peuvent être douloureux et des saignements peuvent subvenir. 

Faire attention avec les sex-toys

Tonique, l’anus est un muscle qui est en mesure de recevoir des objets étrangers jusqu’au niveau du rectum. Ces objets, peuvent aller perforer l’intestin s’ils sont trop pointus et des infections peuvent survenir. Il ne faut donc pas prendre n’importe quel sex toy. La seule fonction de ce genre d’objet, c’est qu’il dilate l’anus pour accueillir le pénis au cours de la baise. De ce fait, il est recommandé de prendre des plugs, des godes (gode ceinture) ou des vibromasseurs qui ont un bout élargis. Ils sont faits juste pour la zone anale.

Faire attention à la sortie après la pénétration

Une fois la pénétration terminée, c’est le moment de l’éjaculation. Avant de vous retirer, il faut attendre la diminution du pénis. Il est en effet, possible que la bite dans son état de turgescence provoque un traumatisme au niveau des tissus de l’anus. Encore plus lorsque vous avez une grosse bite. Retirez-vous lentement après l’acte juste avant que l’orgasme ne vienne.